Historique

Tony FerraudPhilibert Ferraud

 En 1882, Philibert FERRAUD  

                
Natif de Régnié où il était régisseur, Philibert arrive à Belleville pour créer sa maison de négoce. A cette époque les vins quittaient le vignoble dans des "pièces" (fût traditionnel de 215 litres) sur des chars à bœufs. Les vins étaient expédiés ensuite, depuis nos caves toujours en fûts, par péniches, puis par le chemin de fer.

 Tony Ferraud .

 En 1890, Tony FERRAUD,


Il rejoignit son père pour contribuer au développement du négoce. La clientèle était locale jusqu'à Lyon, des expéditions partant déjà sur Paris.
Tony FERRAUD a 41 ans en 1914, au début de la grande guerre. Il est mobilisé dans la « territoriale » et a pu rester à proximité durant celle-ci.
On peut supposer qu'il a pu suivre ses affaires partiellement, son fils Antoine ayant pendant cette période de 14 à 18 ans.

 

 

 


En 1914, Antoine FERRAUD,
Il entra dans la maison à 14 ans, au début de la guerre. Il succéda à son père dans les années 30, période durant laquelle il aborda le marché parisien avec un certain succès puisqu'en 1939, il avait environ 700 clients dans la capitale.
Pendant la guerre Antoine FERRAUD fut maire de la commune de Belleville, défendant ses habitants très souvent au péril de sa vie. Cette période laissa des traces sur sa santé. Il tint la maison jusqu'en 1954 et y resta jusqu'en 1960 apportant comme chacune des générations FERRAUD, son expérience à la génération montante.


En 1948, Pierre FERRAUD,
A la sortie de la guerre, il assiste son père, pour remettre l'entreprise sur les rails. On retrouve à cette époque des livraisons vers nos voisins Suisses. Vers 1962, il effectue les premières mises en bouteilles manuelles (bouchage, cire sur les goulots, étiquette posée à la main). En parallèle subsistait en activité principale les ventes en fûts.
1977 Une nouvelle construction se justifie par la place que prennent les ventes de bouteilles et leur stockage. Apparaît depuis quelques années un phénomène dont on ne devine pas encore l'ampleur mais qui va exister grâce à la mise en commun de toutes les forces d'une région, le Beaujolais nouveau.


1980 Jean-Michel FERRAUD et 1986 Yves-Dominique FERRAUD,
Les techniques de transports et de communication ont évolué. Les nouvelles technologies nous permettent d'être à l'écoute du plus grand nombre, des plus proches aux plus éloignés. Les containers sur les bateaux permettent d'expédier rapidement sur d'autres continents.
L'avion offre à la Maison FERRAUD d'être présente pour les Beaujolais nouveaux le 3ème jeudi de novembre sur une quarantaine de pays dans le monde.
Ensuite, toutes les appellations du Beaujolais et du Mâconnais sur les deux hémisphères sont proposées tout au long des saisons dans les contenants les plus divers (traditionnels, bouteilles, ½ bouteilles, magnums, ¼ avions, Bag in Box (BIB) ou 50 centilitres). Les techniques œnologiques les plus modernes permettent d'apporter toute la sécurité à nos mises en bouteilles en préservant la qualité des vins.

Nos foudres en bois centenaires sont toujours là et rappellent ce qu'est l'élevage traditionnel des vins. Cette phase fait toute la différence par rapport à ce qui se pratique habituellement avec une seule et simple sélection avant une mise en bouteilles. Nous pratiquons maintenant cet élevage plus en amont dans les diverses propriétés, entourés par des personnes compétentes en œnologie et qui savent ce que typicité et terroir veulent dire.
Cette symbiose du traditionnel et des techniques contemporaines assure d'une part l'authenticité et d'autre part la régularité des appellations au fil des millésimes. Ces critères sont chers à notre génération qui se veut garante de notre nom et de l'image de notre Maison.

 Lisez la version longue de notre historique



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Ferraud Aujourd'huiHistoriqueNos vinsCuvées PrestigeActualitésContact

P.Ferraud & Fils - 31 Rue Maréchal Foch - 69220 Belleville - +33 (0)4 74 06 47 60
Les vins Ferraud
Création Chrysodia Studio